Historique de Val-des-Bois

Située au centre d'une vallée dont les versants à la topographie accidentée sont typiques des paysages du Bouclier canadien, la rivière du Lièvre coule en direction sud vers la rivière des Outaouais. Depuis le début du XVIIIe siècle, la rivière du Lièvre est une importante voie de communication. Les coureurs des bois ont pagayé à la rencontre des amérindiens pendant la traite des fourrures et les missionnaires ont emprunté le même cour d'eau dans leur quête d'âmes à évangéliser. Au début du 19e siècle, les premiers voyageurs étaient si émerveillés par la beauté des paysages et par les forêts denses de la région qu’ils la surnommèrent la « Vallée du Bois ».

En 1806, l'Angleterre est en guerre avec la France. Napoléon, empereur de la France depuis peu, coupe l'approvisionnement en bois à l'Angleterre par un blocus maritime avec leurs principaux fournisseurs, les pays scandinaves. Au Bas-Canada, le canton de Villeneuve en Outaouais possède de grandes forêts et fournira le bois pour les chantiers navals anglais. Au cœur de ce véritable royaume forestier, Val-des-Bois se développera autour de l'exploitation de cette ressource.

Toujours axée autour de l'industrie forestière, la grande municipalité de 224 kilomètres carrés est constituée en 1885. C’est, en fait, la constitution de la municipalité des cantons unis de Bowman et Villeneuve. En 1913, elle est amputée de la municipalité de canton de Bowman. Elle devient ainsi la municipalité de canton de Villeneuve tout simplement. C’est seulement en 1958 que Villeneuve prend le nom de Val-des-Bois.

Le milieu naturel de Val-des-Bois offre de nombreuses possibilités aux amateurs de plein air. La rivière du Lièvre, les nombreux lacs et la forêt comblent les chasseurs comme les pêcheurs. On y trouve aussi quatre sites enchanteurs de camping et de nombreux endroits pour les villégiateurs ainsi que le sentier Albatros pour des promenades inoubliables en forêt. Plusieurs profitent des immenses parcours de ski de fond, de raquette, de motoneige, de VTT ou encore des grandes étendues d’eau. Tous les établissement et les services nécessaires sont disponibles. On y trouve aussi l’un des Centres d’accueil pour accéder à la réserve faunique de Papineau-Labelle qui occupe près de la moitié de la municipalité.

Val-des-Bois, un rendez-vous avec la nature!


Souvenir des draveurs, pionniers du bois


Chute de High Falls avant la construction
de son barrage en 1929

menu